À lire. Vraiment.

Ces actes de barbarie, soit vous les ­connaissiez et vous êtes indigne de votre fonction ; soit vous les ignoriez et vous êtes indigne de votre fonction.

Lettre ouverte de Yann Moix à Macron → liberation.fr