Qui est Lionel Debraye ?

🗞 SaintNazaireNews.fr :

«Lionel Debraye nous a donné rendez-vous sur une terrasse du Petit-Maroc, face au port de Saint-Nazaire, lieu symbolique des luttes ouvrières chères à la gauche. À 64 ans, toujours militant, il revient serein sur ses parcours professionnels et politiques. Tour à tour salarié dès 16 ans, chômeur, chef d’entreprise d’une imprimerie nazairienne, licencié à 40 ans « parce qu’ on lui a dit qu’on préférait quelqu’un de plus jeune », il a parcouru la France de la Savoie à la Normandie en passant par Lyon et Marseille, pour revenir s’établir à Saint-Nazaire en 2003 et y finir sa carrière. Une richesse qui le fait plaisanter aujourd’hui encore : « j’aime tellement peu les patrons que j’ai voulu en devenir un pour ne pas en avoir sur le dos ».

« J'ai une vie aventureuse » // Patron, ouvrier, cadre, chômeur...

La politique a débarqué très tôt dans sa vie, presque au berceau. Aux côtés de son père responsable CGT à Saint-Nazaire, Lionel Debraye se forge très vite de fortes convictions de gauche qu’il n’a jamais reniées depuis, et son adhésion à France Insoumise découle logiquement de longues années de militantisme. Il adhère au PS de 1977 à 1983, un temps responsable de la propagande à Saint-Nazaire, puis s’en détourne au moment du tournant de la rigueur. En 1997, il rejoint à nouveau le PS à Aix-en-Provence le temps d’une année, et participe à la création du Codelib en 2009 (Comité de défense des libertés fondamentales contre les dérives sécuritaires), qui regroupe des associations, syndicats, organisations politiques, et des individus qui unissent leurs forces pour lutter contre les politiques sécuritaires et répressives. « Je suis de gauche, tout simplement, pas d’extrême gauche mais une vraie gauche, ni centriste ni libérale. » précise-t-il. Il adhère au Parti de Gauche de Jean Luc Mélenchon en 2008.»

Retour sur la Campagne de 2017.

Vous pouvez suivre Lionel Debraye sur Facebook et Twitter.